Ouverture de la Saison Carnavalesque 2015 / 2016

bouc bleu

Le couple princier annonce le carnaval

Un 11 novembre, il fallait débuter les festivités à 11 h 11. Ainsi fut fait par Sonia Rompel ; la présidente de l’association a ouvert la saison carnavalière du Bouc Bleu et présenté dans la foulée le nouveau couple princier.

La saison de carnaval du Bouc Bleu a débuté à 11 h 11 et quelques dizaines de secondes, dans un joyeux désordre. Même si on entendait à peine la présidente, tant le brouhaha était grand, la tradition a été respectée. En matière de festivités carnavalières, le respect des horaires bizarroïdes, c’est sacré. Raison pour laquelle Sonia Rompel, la présidente du Bouc Bleu, a déclaré ouverte « la campagne carnavalesque » 2015-2016 à 11 h 11 et quelque.

Retrouvailles autour d’un bon repas, le début des festivités marque aussi l’intronisation d’un nouveau couple princier. Martine Ire et Jean-Luc Ier ont été applaudis par les 150 participants, réunis hier à la salle Kléber de Schiltigheim. Martine et Jean-Luc n’ont plus l’âge de jeunes premiers, mais ils avaient très envie de jouer au prince et à la princesse de carnaval. Ils ont repris les rôles d’Aurélie et Christian II, sachant que ce couple princier est resté au sommet des marches deux années durant.

Un engagement familial

La présidente du Bouc Bleu, Sonia Rompel, a succédé à son mari Daniel qui a présidé trente années durant l’association. Elle a choisi de poursuivre l’engagement familial, secondée par Valérie Zinck, vice-présidente. Cette dernière se met au service de l’association depuis dix-huit ans, au sein du groupe qui assure les chorégraphies du Bouc Bleu. Elle y crée les danses avec Aurélie Sommer, entre autres. La formation va de carnaval en carnaval, de janvier à mars, « presque tous les week-ends ». Les vingt-cinq danseurs et musiciens du Bouc Bleu se rendent en Allemagne, en Suisse et depuis trois ans, dans le Nord de la France. Et certains groupes carnavalesques des villes visitées rendent la pareille, en participant au défilé du Bouc Bleu.

Prochain défilé

le 14 février 2016

L’association du Bouc Bleu, fondée en 1981 à Bischheim, est soutenue par les trois communes de la Hundsnation , Schiltigheim, Bischheim et Hoenheim. Cela fait donc trente-quatre ans que, bravant le froid et la neige parfois, le Bouc Bleu organise son cortège carnavalesque en février. Le départ se déroule désormais à Hoenheim et le cortège traverse l’axe reliant les trois communes voisines pour aboutir à Schiltigheim.

En 2016, le cortège du Bouc Bleu sera sur le départ à 14 h 11 le 14 février 2016, jour de la Saint-Valentin. En février 2015, plus de 1 500 participants au défilé, représentant cinquante groupes et cliques régionales, allemandes et suisses, ont défilé de Hoenheim à Schiltigheim.

Article DNA – Parution du 12/11/2015

Sonia reprend le flambeau

11 novembre 2014 - 1

La cinquième saison de l’année, celle du carnaval du Bouc Bleu, a démarré samedi à Schiltigheim sous la houlette de la nouvelle présidente, Sonia Rompel, qui a décidé de poursuivre l’œuvre de Dany, son mari récemment décédé.

La société carnavalesque du Bouc Bleu a beau avoir la bonne humeur pour carburant, l’année qu’elle vient de traverser aurait pu mettre ses batteries à plat. Elle a en effet été marquée par le décès de Daniel Rompel, président depuis 30 ans, puis du vice-président Henri Probst.

« Ça ne pouvait pas finir ainsi »

Et pourtant, samedi soir, la tradition a été respectée. « Je déclare la campagne carnavalesque 2014-2015 ouverte », a lancé la présidente Sonia Rompel devant une assistance composée de carnavaliers et d’élus. La « saison des fous » a débuté dans la bonne humeur, même si chacun avait une pensée pour les absents.

11 novembre 2014 - 2

Pourquoi Sonia Rompel a-t-elle accepté de poursuivre la tâche de Dany ? « Il s’est décarcassé pendant 30 ans, ça ne pouvait pas finir ainsi », expliquait-elle samedi à l’issue de la cérémonie. Présidente pour deux ans, son but est désormais de préparer la relève. Elle a un atout maître dans sa poche : la connaissance du réseau qui permet d’entretenir d’excellentes relations avec les carnavaliers de part et d’autre du Rhin. Des sociétés carnavalesques qui avaient envoyé des représentants samedi à Schiltigheim.

Parmi les temps forts de la soirée, l’intronisation d’un nouveau membre au conseil des 11, l’instance qui préside les destinées du Bouc Bleu. Jean-Paul Arbogast a dû prouver sa résistance en buvant une bière cul sec. Les élus se sont prêtés de bonne grâce aux figures imposées de cette cérémonie, enchaînant les « hop hop là Bouc Bleu ! » et découvrant pour certains la Schunkelrunde, cette façon très rhénane de tanguer bras dessus, bras dessous au son de l’orchestre. Ce qui leur a valu la boutade bien sentie d’un carnavalier : « Les politiques ont de toute façon l’habitude de danser d’un pied sur l’autre ».

Entre les politiques des trois communes de la « Hundsnation » traversées par le cortège carnavalesque, le courant se doit de passer.

La cavalcade aura lieu dimanche 22 février 2015. Samedi soir, Christian Ball, premier adjoint, a remplacé le maire Jean-Marie Kutner retenu à Paris. Le nouveau maire de Bischheim Jean-Louis Hoerlé était de la partie, comme le maire de Hoenheim Vincent Debes. Tous trois ont honoré la mémoire de Dany et ont assuré l’association de leur soutien. La cérémonie fut aussi l’occasion de présenter le couple princier. Cette année, on prend les mêmes et on recommence avec Aurélie II et Christian II.

Aurélie a souligné que le carnaval, c’est « une grande famille ». À la demande de Christian II, cette famille a observé, main dans la main, une minute de silence à la mémoire des disparus, en fin de cérémonie.

Sophie Weber
(Article DNA – Parution du 17/11/2014)